Pusso frustrer

(Avant de commencer à lire cet article, sachez que je compte que dans un avenir proche ce blog devienne plus humoristique. Par contre, là ça va être un peu déprimant. Gardez quand même à l’esprit qu’il y a pas que ça dans la vie et que ça va pas si mal.)

Faut savoir que j’ai couché qu’avec une seule fille dans ma vie. J’en ai embrassé qu’une. En 20 ans, dont 6 passés à essayer désespérément de choper (mais faut pas rêver, à 9 ans j’étais déjà un salopard d’obsédé), c’est pas ce qu’on pourrait appeler un super score.

Mais le vrai sujet de cet article, c’est le regard qu’on a l’impression que les gens ont sur nous quand on est puceau depuis trop longtemps. Je veux pas me prononcer sur ce que les gens normaux (sociosexuels, comme je l’ai lui sur Sexactu) pensent vraiment, mais ne sous-estimez jamais les films que la solitude nous fait défiler dans la tête. C’est vraiment quelque chose de honteux, de même pas être capable de séduire une seule fille, alors qu’il y a des types, pas forcément mignons ni même drôles ou vraiment intéressants, qui y arrivent assez bien. La souffrance que ça peut être, les remises en questions que ça engendre, le sentiment d’impuissance. L’impression, parfois, d’être tout mort à l’intérieur.

Mais la honte, surtout. Des fois, on lit/entend un mec parler, et lui ça se sent que même si c’est pas le tombeur du siècle, il a eu quand même une vie sentimentalo-sexuelle normalement remplie. Lui parle des jeunes filles en fleur et des jupes du printemps, ça passe parce qu’il a cette image du mec qui sait apprécier une fille vu qu’il en a déjà eu dans son lit. Moi si je parle des filles dans la rue, des jolies jambes, ça va être le point de vue d’un mateur, d’un pussofrustrer, donc d’un gros dégueulasse.

Et peu importe que ce soit vraiment ce que pensent les gens ou pas : vu que je suis persuadé d’avoir ce rôle, je l’incarne -plus ou moins consciemment- au mieux que je peux, quitte à vraiment dégoûter les gens derrière.

C’est un bourbier de cercles vicieux qui s’entrecroisent. Et jusqu’à présent, qu’importent les efforts que je fais pour cacher que je suis un n00b des sentiments et de la drague, ça finit par ressortir à un moment. Alors de plus en plus, j’essaye de sortir du bourbier.

7 Réponses to “Pusso frustrer”

  1. T’as raison pour l’instant ce blog est déprimant …
    Enfin vu de mon humble avis de pucelle sans mec à 20 ans, ben ça me déprime plus. En fait maintenant j’en ris bien ( et je finirais lesbienne à 25 ans !). Et du regard d’une fille normalement constituée mentalement ( me prend tu pour une fille normalement constituée ? ), ben un mec puceau ça choque pas … en fait ça fait ressortir le côté pas pervers !
    Après … ben je suis pas un mec ( oui oui je t’assure !!!! ) et peut-être que les mecs vivent ça autrement … ou alors y’a que moi qui le vit comme ça …
    hummm grande réflexion sur ma vie … je crois que je vais retourner à mes teen titans et a ma tisane réglisse menthe ça vaudra mieux .
    Si ça se trouve je t’ai encore plus déprimé là …

  2. TheMidgarian Says:

    Sorry dude. J’ai vécu ça extrêmement longtemps et on ne peut se rendre compte à quel point on est parfaitement normal que quand on en sort, fait juste espérer que ça arrive. Je te le souhaite.
    Mais et la fille de l’autre jour, que tu nous demandait conseil ? Et suis les miens, Iris est une jeune et jolie fille ce qui discrédite la valeur de la compassion.

    Also Eva si tu veux et juste à titre informatif, je me porte volontaire pour sortir de cette période de ta vie, enfin histoire d’aider. J’ai l’âme d’un grand humaniste.

    • La fille de l’autre jour, disons que j’ai pas eu le temps de m’en occuper mais ça va venir.
      Sinon merci. Mais j’ai déjà eu une expérience qui m’a fait plus ou moins prendre conscience que j’étais normal.

      • merci de la proposition mais le célibat à des avantages que j’apprécie fortement ^^

  3. T’es pas normal : t’es bien mieux que ça ! Qu’est-ce qu’ils ont les gens à vouloir être normaux ?
    Allons allons, vu comment tu sors en ce moment, ça devrait pas tarder.
    Et puis merde, t’as 20 ans, c’est pas le crépuscule de ta vie nan plus hein !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :